Effectuer une préparatoire

Qu’il s’agisse de savoir-faire comportementaux, de capacités au travail collaboratif, de communication, d’utilisation des outils numériques, il est nécessaire de construire un socle de compétences transversales contextualisées dans un environnement professionnel. La construction de ces compétences techniques seront conformes aux besoins du marché du travail.

La préparatoire vise à développer ces ressources nécessaires à la réalisation ou à la construction du projet professionnel.

Basée sur une approche par compétences transversales et tout à fait modulable, la préparatoire débute par un positionnement qui permet d’individualiser les parcours.

Cette première étape est réalisée grâce à différents moyens :

  • mises en situation de travail collectif et/ou individuel;
  • entretiens,
  • tests écrits,
  • travaux collaboratifs…


Grace à cette cartographie, le stagiaire peut visualiser les compétences acquises et les objectifs à atteindre.

Le parcours de préparatoire est co-construit par le référent et par le stagiaire. Individualisé, il associe modules transversaux et ateliers de remise à niveau pour une montée en compétences transversales.

La démarche mise en œuvre de la préparatoire de l’EPNAK s’appuie sur le référentiel de l’AEFA (Agence Européenne de Formation des Adultes) qui nous accompagne dans cette évolution.

Se remobiliser pour l'emploi

L’accès, ou le retour à l’emploi, est la finalité de la réadaptation professionnelle.

L’accompagnement pluridisciplinaire proposé par l’EPNAK vise cet objectif tout au long du parcours de la personne, mais peut-être travaillé spécifiquement en préparatoire.

Les activités proposées vont permettre à la personne de :

  • cibler sa recherche d’emploi,
  • étoffer sa palette d’outils pour une recherche efficace,
  • développer sa connaissance du monde du travail et son réseau professionnel,
  • acquérir les codes de l’entreprise et retrouver un rythme de travail

La remobilisation pour l’emploi privilégie des méthodes actives qui valorisent les acquis et facilitent le développement de compétences complémentaires. Toutes nos structures de réadaptation professionnelle disposent d’une équipe de professionnels pour l’accompagnement médico-psycho-social et l’accompagnement vers l’emploi pour permettre à la chacun de maximiser ses chances de réussite.

La mise en relation avec les entreprises et le monde économique est activée à travers diverses activités telles que les enquêtes, les visites en milieu professionnel, les stages, etc.

Découvrir les contextes professionnels (immersion en milieu professionnel)

Selon les étapes du parcours, des stages de découverte d’un métier, de confirmation de projet ou de mise en application de compétences, peuvent être mis en œuvre.

Chaque année, plus de 2000 stages en entreprises sont réalisés par les stagiaires accueillis dans les unités de réadaptation professionnelle de l’EPNAK.

Les contacts avec le monde professionnel sont réalisés de la manière la plus autonome possible, directement par les personnes accueillies, avec l’appui-conseil de chargés d’insertion.

Pour faciliter l’accueil de stagiaires et leur embauche, des relations sont tissées localement par l’EPNAK, notamment par les chargés de relations avec les entreprises, les chargés de développement, les chargés d’insertion ou les enseignants et les formateurs. A différents moments de l’année, l’EPNAK organise ou participe à des manifestations en lien avec le monde économique (forums, salons, portes ouvertes, etc).

 

Parcours FLE/FLI, Troubles DYS et Autisme

À travers un parcours personnalisé, la préparatoire FLI est axée sur les compétences orales. Elle permet une appropriation de la langue et de la culture française au moyen de cours d’alphabétisation, de cours de langue en situation professionnelle et de sensibilisation aux outils numériques. Le FLE peut faire suite au FLI. Les compétences sont alors axées sur le français écrit.

Le FLE s’adresse également aux personnes qui ont déjà une scolarité étayée à l’étranger. Leurs besoins se portent alors sur l’acquisition de compétences langagières utiles pour élaborer et réaliser un projet professionnel.

Les troubles « DYS » concernent environ 4% de la population, avec bien souvent comme conséquence le décrochage scolaire. Selon des experts, la moitié des jeunes « décrocheurs » seraient concernés par un ou plusieurs troubles des apprentissages.

La politique souhaitée par l’EPNAK a pour objectif de prendre en compte ces besoins et d’apporter des réponses adaptées à ce nouveau profil de bénéficiaires.

Le CRP EPNAK Lyon a souhaité s’engager résolument dans l’accompagnement des décrocheurs scolaires et des personnes portant ce trouble en développant une prise en charge innovante : la Plateforme oDYSsée. Ce nouveau dispositif  permet l’orientation et l’accueil d’un public porteur de troubles des apprentissages.

Notre plateforme oDYSsée est modulable et ajustable au plus près des besoins des bénéficiaires concernés. Nos équipes s’engagent dans une démarche de conseil auprès des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), dans l’évaluation des répercussions des troubles DYS et dans l’aide à l’orientation socioprofessionnelle de ces personnes.

Enfin, notre accompagnement se décline à plusieurs niveaux : de la pré orientation à la préparatoire, en passant par des visites d’immersion et des formations adaptées.

Pour toutes informations, contactez le CRP EPNAK Lyon.

 

 

 

 

Accessibilité