BAC PRO Technicien d’études du bâtiment option Études et Économie

Le/la technicien(ne) en économie de la construction

Il/Elle collabore aussi bien en maîtrise d’ouvrage (conception, définition) qu’en maîtrise d’œuvre (réalisation). Il intervient dans 4 domaines :

  • l’étude des constructions;
  • l’économie de la construction;
  • la préparation de chantiers et le suivi des travaux.
Le/la technicien(ne) d’études du bâtiment

Il/Elle exerce son activité en :

  • cabinet de maîtrise d’œuvre ou de maîtrise d’ouvrage,
  • cabinet d’économie de la construction,
  • bureau d’études techniques,
  • bureau d’études des services techniques des collectivités terri­toriales
  • entreprises artisanales, dans des PME ou de grandes entreprises du BTP.

Il/Elle participe à l’élaboration d’un dossier d’étude de construction, exploite les notes de calcul, prépare les dessins d’exécution.
Il/Elle planifie les opérations de chantier, met au point les méthodes. En tant que responsable du chantier, il/elle prépare le travail, détermine les besoins en personnel et en matériel, décompose l’ouvrage en ouvrages élémentaires, décrit les travaux, répartit les tâches et suit le travail.
En fin de chantier, il/elle prend en charge la facturation.

BAC PRO Technicien d’études du bâtiment option Assistant en Architecture

L’assistant(e) en architecture

Il/Elle intervient dans 3 domaines :

  • les travaux d’architecture ;
  • les études techniques et administratives;
  • le suivi des travaux.

L’assistant en architecture exerce en tant que technicien collaborateur avec pour mission principale de traduire graphiquement les projets architecturaux dans les entreprises de bâtiment (PME et grands groupes), les donneurs d’ordres institutionnels, les cabinets d’architecte.
Il peut également exercer en tant que dessinateur DAO en entreprise ou en au sein de bureaux d’études.
Il intervient sur 3 phases :

  • la phase avant projet ;
  • la phase projet ;
  • la phase de réalisation.

Il/Elle réalise des travaux de relevés et de graphiques d’esquisses, de mise en forme des projets d’études, de description d’ouvrages, de réalisation de maquettes et pers­pectives. Il contribue à la constitution des dossiers, la vérification des documents, la quantification et l’estimation des projets.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche formation.

Certificat de Compétences Professionnelles : Réhabilitation du patrimoine bâti ancien et contemporain

Les compétences techniques acquises en formation et en stage, la sensibilisation à la valeur culturelle du patrimoine bâti, à sa mise en valeur, offrent aux stagiaires, l’opportunité de devenir un collaborateur précieux pour les acteurs de la réhabilitation. Celui-ci mène à bien des missions d’études, de direction et gestion des travaux.

Cette qualification permet d’exercer différentes fonctions au côté des acteurs de la réhabilitation telles que, les grandes entreprises et PME, les administrations, les services techniques des collectivités territoriales, les cabinets d’architectures et d’économistes de la construction ainsi que les maîtres d’œuvre :

  • assistant ;
  • dessinateur projeteur ;
  • sous traitant en micro entreprise ;
  • expert ;
  • OPC…

Pour en savoir plus, consultez notre fiche formation.

BTS Études et Économie de la Construction et Licence professionnelle Économie de la Construction en contexte Européen

L’économiste de la construction

Il/Elle procède à l’élaboration technique d’un «projet» d’ouvrage ou d’installation. Il/elle assiste les investisseurs français, dans le domaine de la construction, tant en Europe qu’à l’international.
Il/Elle gère au plus juste les coûts d’investissement, de maintenance et d’exploitation des divers bâtiments dans les domaines de la construction neuve ou de la réhabilitation du patrimoine existant.

L’économiste de la construction détermine de manière globale ou provisoire les procédés techniques, les méthodes d’organisation et le coût afin de consti­tuer un avant-projet de la future opération de construction.
Il/Elle intervient pour effectuer l’étude d’exécution, réexamine systémati­quement les calculs et les méthodes et fixe ainsi les conditions de réalisation de la construction.
Il/Elle prévoit les moyens nécessaires à la réalisation des travaux (matériels, matériaux, personnel).
Il/Elle établit le coût des travaux et un programme d’exécution des travaux. Il/Elle peut, selon son expérience professionnelle, assurer des responsabilités d’encadrement.

Pour en savoir plus, consultez nos fiches formations :
BTS Études et Économie de la Construction
Licence professionnelle Économie de la Construction en contexte Européen

Licence professionnelle Economie de la Construction et management de projet BIM

Le/la BIM (Building Information Modeling) manager

Il/Elle participe à la modélisation et à la gestion d’une maquette numérique d’un bâtiment. Il/Elle intervient, en travail collaboratif, dans l’ensemble du cycle de la construction en exploitant des plans, des métrés, des caractéristiques techniques (thermiques, phoniques, constructives, etc.) en exploitant les outils les plus innovants en matière de modélisation des constructions.
Le/La BIM Manager exerce ses activités en tenant compte des enjeux de la construction durable, de l’environnement juridique et des techniques de réhabilitation du bâti ancien.
Pour en savoir plus, consultez notre fiche formation.

Accessibilité
Share This